Naissance d’un roman I : J’ai quelque chose à dire!

T: jour 1

Ce livre , ce roman là qui n’existe pas encore à l’instant T jour 1 , je crois bien que j’ai toujours voulu l’écrire. Il devait être caché au fond de moi, attendant son Heure. A l’instant T jour 1, il donne des coups.   Il veut sortir du fond de moi! Il veut exister! Il veut dire que c’est possible!

Je n’en suis pas sure, mais je ne pense pas me tromper en disant que tous les écrivains  rêvent de changer le monde.  Ce qui est certain, c’est qu’on écrit pas pour rien, on a toujours quelque chose à dire.

Moi je rêve depuis toujours de changer le monde. Enfin, pas exactement depuis toujours, mais depuis que le filtre de l’innocence de mes yeux est tombé. Depuis que j’ai découvert horrifiée les bassesses de ce monde. Je l’exècre parfois, je le maudis souvent! Mais c’est parce que je l’aime quand même que je rêve de le changer. Même si je n’arrive qu’à poser ma toute petite pierre à l’édifice d’un monde meilleur. Car je crois que chaque pierre compte, et c’est parce qu’ils sont nombreux à en avoir posé que j’aime encore le monde!

Changer le Monde! Quelle haute ambition me direz vous. Quelle prétention même! Mais avec un livre , en plus, cela frise le ridicule.

Mais je m’en fiche. On peut bien trouver cela prétentieux ou ridicule, pour moi c’est une noble aspiration et elle devrait exister en vous aussi qui me lisez. Si tout le monde posait une pierre… si seulement!

Oui, je connais la rengaine, on me traite souvent d’idéaliste ( quoi?! idéaliste n’est pas une insulte?) , on me taxe de naïveté, parfois même d’irréalisme ou encore de bêtise. On me voit comme une sorte de rêveuse foldingue. Et ça aussi je m’en fiche! Temps pis pour ceux qui n’ont plus d’espoir, les désenchantés. Qu’ils continuent à chier sur le monde. Heureusement qu’il y’a des âmes généreuses pour ramasser. Les imbéciles!

Certains pensent qu’aucun livre ne peut changer le monde, mais je sais des livres qui m’ont changée, moi.  Je sais des livres  brûlés sur des buchers , des auteurs bannis , des idées censurées, des voix muselées. Pourquoi? Je sais le pouvoir des mots. Je voudrais seulement qu’on me laisse les dire. Je dois les dire. Si je me tais, si je me terre, je n’aurai pas mérité la Vie.

Publicités
Catégories : Naissance d'un roman | Étiquettes : , , , , , , , , | 11 Commentaires

Navigation des articles

11 réflexions sur “Naissance d’un roman I : J’ai quelque chose à dire!

  1. Xix

    Je ne suis pas certain que la volonté de changer le monde soit le 1er motif des écrivains. Je pense plutôt qu’il s’agit, pour l’écrivain « inné » comme vous l’appelez, de mettre en scène leur tragédie individuelle à travers une histoire, des personnages…
    http://unoeil.wordpress.com

    • Merci Xix pour ton commentaire, le tout premier de ce blog!

      Pour te répondre, je dirai que moi non plus je n’en suis pas certaine , je l’ai d’ailleurs précisé dans mon post. Ce n’est sans doute même pas un motif, mais plutôt un espoir. C’est le cas dans lequel je me trouve, même si cet espoir n’est pas la seule raison qui motive l’écriture, sinon j’écrirais plutôt un essai ce qui n’est pas le cas.

      Mais j’aime beaucoup l’idée de « mise en scène de la tragédie individuelle », je vous rejoins aussi là dessus. Il y’a dans cette mise en scène une sorte d’exorcisme de la douleur , ou comme je le dis souvent, un exutoire.

  2. Xix

    C’est amusant car j’ai longtemps participé à des ateliers d’écriture en ligne, et cette problématique revient souvent. Il y a en gros 2 camps chez les écrivants : les « exutoires », qui prônent une écriture libre, automatique, spontanée… et les « artisans », qui veillent avant tout à la construction du texte, aux effets produits… Ces 2 camps s’affrontent régulièrement, et bien sûr, le bon écrivain se situe entre les deux… Nietzsche résume superbement le but à atteindre en disant « donner forme au chaos que je suis ».
    Bon démarrage à votre blog en tout cas.
    http://unoeil.wordpress.com

    • Décidément je vous rejoins encore là dessus! Je n’avais pas fini de lire votre commentaire que je pensais « il y a un entre deux, les exutoires et les artisants ne sont pas incompatibles » . Effectivement le bon écrivain doit être celui là, celui qui donne forme à son chaos (quelle belle expression! Je ne la connaissais pas 😦 Honte sur moi!)

    • En fait j’irai même plus loin en disant que « l’écriture exutoire » résultante d’une souffrance souvent doublée d’un sentiment de solitude est la forme première , brute. Cette forme d’écriture est intime, personnelle , c’est écrire pour soi à soi .
      (introspection, psycothérapie de soi même? Vous qui tenez un blog de psycho pourrez peut être me le dire). Je pense que cette forme là doit être dépassée pour être enfin capable d’écrire à l’Autre, communiquer avec le monde extérieur. C’est là qu’on devient aussi « artisant » pour transmettre un message tout en donnant du plaisir à l’Autre. Je ne sais pas si j’ai été très claire mais c’est un peu ce que je dis dans mon premier post (Comment je suis devenue écrivaine)

  3. Pingback: Naissance d’un roman II: “C’est mauvais” « Le poids de ma plume

  4. Pingback: Naissance d’un roman III: Rêver l’histoire « Le poids de ma plume

  5. Les mots, la musique, les toiles, ne changeront certes pas le Monde. Mais la création permet, et c’est déjà énorme, de donner un point de vue sur ce dernier.

    Ecrire est avant tout une envie, un besoin, et tu sembles avoir autant le besoin que l’envie… alors bonne chance pour ce projet d’écriture!

    • Merci Chill pour ton commentaire. C’est vrai, j’ai des choses à dire, des idées, des points de vues sur certaines choses , une sensibilité et tout cela me donne envie de m’exprimer et de dire, mais c’est surtout cette pulsion première, ce besoin qui me pousse à écrire.

      Merci pour ton encouragement!

  6. Pingback: La société idéale – encore une utopie! « Le poids de ma plume

  7. Pingback: De le difficulté à écrire un premier roman « Pantopie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :