Naissance d’un roman V: inventer le Monde

T: jour 2

Quand on a l’histoire, plus encore lorsque c’est une histoire de science fiction, reste à imaginer le monde dans lequel elle se déroule. Il faut de la précision, de la cohérence et surtout de la vraisemblance. Même si personnellement j’adore faire cela, ce n’est quand même pas une étape facile et cela prend énormément de temps. Il est périlleux de se lancer dans l’écriture avant d’avoir fait ce travail et même absurde puisqu’il faut absolument prendre en compte ces paramètres dans le récit.

Avant même d’écrire le premier mot , j’ai fait des fiches. Une fiche personnages, une fiche mondes, une fiche histoire et organisation sociale, une fiche résumé et plan du roman, une fiche sciences et technologies, une fiche journal (celui de mon héroïne) . Je complète ces fiches régulièrement, je modifie, je supprime et je remplace, bref, ce n’est pas figé mais il était nécessaire d’avoir déjà une bonne base. Ce travail là- seulement la base – m’aura pris environ trois semaines à mettre en place. Je sais, cela doit vous sembler un peu scolaire, mais ça fait partie de l’écriture. Comment peut on raconter une histoire qui se déroule sur des planètes totalement imaginaires si on a pas pris soin de les créer d’abord?

Il a fallu leur inventer une Histoire avec des événements , des dates , des noms et des lieux, créer une organisation politique et sociale, des cultures avec leurs lot de croyances, de tabous, de modes , de pratiques et j’en passe, imaginer des architectures , des paysages, des climats, des technologies, doter ces mondes de qualités et de défauts, d’espoirs et de haines, les peupler d’hommes et de femmes…

Et puis souvent, en particulier en science fiction et genre historique, il y’a un travail non négligeable de documentation. En science fiction cela n’a pas forcément besoin d’être très poussé mais comme toujours il s’agit de cohérence. Parce qu’on est pas obligé non plus de tout expliquer. On peut aussi inventer l’explication, doter le monde que l’on invente d’un minerai ou de n’importe quoi qui permette de justifier l’existence de technologies improbables autrement. Mais il est en tout cas fondamental de s’informer des connaissances scientifiques  actuelles et des technologies de demain sur lesquelles nos scientifiques planchent déjà. * Il y’a tout un tas de choses très utiles à glaner: la domotique, les nanotechnologies, les avancées en neurologies sont des exemples ahurissants.  Ce travail là aussi est un travail sur la durée. On continue d’apprendre tout au long de la construction du roman. Ecrire, c’est vraiment quelque chose d’enrichissant!

***

*  Voir le blog wordpress de Xix, articles de la catégorie « scènes de la vie future » ici

***

Exemple de fiche: Organisation sociale & histoire (plan)


POLITIQUE

L’Union Galactique

Histoire

Chronologie

Les représentants de l’union (shéma et descriptif fonction)

Les lois, droits & devoirs

Modèle de référence: Planete capitale

Hiérarchie (shéma & descriptif)

Lois, droits & devoirs

Architectures

SOCIAL

Travail

Famille

Religieux

US & COUTUMES des différents peuples

Mode

Pratique orale

Rites & tabous

EMPIRE GALACTIQUE

Histoire

Organisation

Us & coutumes

Architectures

Publicités
Catégories : Naissance d'un roman | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :