Le temps. Pensée

Le passé ne peux épouser l’avenir, ils se suivent ,mais ne peuvent se confondre. Pourtant ne  se rencontrent t-ils pas  dans le présent? Un pied dans le passé, l’autre en mouvement vers ce qui n’est pas encore, n’est ce pas cela, le présent? L’intervalle séparant le pied du passé de celui, suspendu,  de l’avenir?

Publicités
Catégories : Poésie et prose | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :