Lettre aux éditeurs, ce qu’il ne faut pas faire

Voici un article du site « Comment écrire un roman » qui m’a bien amusée et j’ai envie de le partager avec vous ici 😉

 

Lettre aux éditeurs, ce qu’il ne faut pas faire II

Evitez de vous dévaloriser.

 

Cher Monsieur,

 

Titulaire d’un BTS en action commerciale, je me lance aujourd’hui dans le roman. Dans ce cadre, j’ai écrit une sorte d’histoire intitulée « La médiocrité pour étendard » dont les grandes lignes, je ne vous le cache pas, empruntent quelque peu le déroulé de ma modeste et fastidieuse existence.

C’est en toute humilité que je soumets aujourd’hui mon manuscrit à votre approbation, même si je sais, au fond de moi, que ça ne vaut pas grand-chose.

Si, par le plus grand des hasards, vous arriviez au terme de mon manuscrit, vous constaterez que l’histoire se termine de façon un peu abrupte. C’est tout simplement que je ne savais plus quoi raconter. Je dois avouer que l’imagination n’est pas mon fort J’ai également un peu de mal avec la psychologie des personnages et les descriptions de lieu, mais vous vous en rendrez sans doute compte par vous-même.

 

Dans l’attente de votre lettre de refus, je vous prie, etc.

 

<signature illisible>

 

Lettre aux éditeurs, ce qu'il ne faut pas faire II

J’ai oublié de vous dire : j’ai été éliminé en quart de finale
du concours départemental d’accordéon de la Nièvre en 2010

Publicités
Catégories : Hors catégories | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :